un site du conseil départemental de la moselle

Archives en ligne

Pour améliorer votre navigation dans les archives en ligne, notre logiciel a évolué. Il permet un chargement plus rapide des images, tout en offrant les mêmes fonctionnalités que précédemment.

Le département de la Moselle propose la consultation en ligne des archives numérisées :

Registres paroissiaux

Le Département de la Moselle propose depuis 2011 la consultation en ligne des registres des paroisses catholiques et protestantes établies dans les communes situées sur le territoire départemental actuel, auxquels s'ajoutent ceux de la communauté juive de Metz au XVIIIe siècle. Les actes sont donc antérieurs à 1793, sauf rares exceptions, et le territoire de l'ancien arrondissement de Briey n'est pas concerné (pour la quasi-totalité des communes de cet arrondissement, voyez le site des archives départementales de Meurthe-et-Moselle.

La numérisation en couleur des documents à partir des documents originaux a été réalisée au moyen des registres détenus par les archives départementales de la Moselle. Pour ce faire, on a reconstitué une collection idéale composée de tout ou partie de la collection de l'Etat (« collection du greffe ») et de tout ou partie de la collection des communes, sauf pour Metz, afin d'offrir la totalité des actes disponibles, au risque de redondances dans les cahiers formant limite entre collections.

Les registres que les communes n'ont pas déposés n'ont donc pas été numérisés. Ils le sont progressivement, au fur et à mesure des prêts que les collectivités veulent bien consentir.

Certaines localités n’ont jamais été chefs-lieux paroissiaux avant 1793 : un renvoi est fait au nom de la commune dont les registres accueillent les actes relatifs aux habitants de ces localités. Si les actes n’ont pas été numérisés, parce que la commune les conserve en mairie, cette précision est donnée.

Concernant Metz et ses nombreuses paroisses, une exception a été faite à la règle énoncée ci-dessus : comme la collection des archives municipales et celle des archives départementales sont complémentaires, les internautes trouveront sur le présent site les images des archives départementales mais ils devront aussi recourir aux images mises en ligne par la ville de Metz.

Attention ! Les inversions de pages au sein des cahiers originaux n'ont pas été corrigées et ne le seront pas : les remarques sur le désordre intrinsèque de certaines collections ne seront donc pas suivies de corrections. La consultation s’effectue comme sur des originaux, en feuilletant les volumes virtuels, sans indexation par année ni par décennie.

Si des erreurs d'identification de localités, de cultes ou de paroisses sont repérées, elles peuvent être signalées à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .

Accéder aux registres paroissiaux

Photographies du Denkmalarchiv

Les images du Denkmalarchiv, au nombre de 1 263, proviennent du fonds de l’administration allemande chargée de la protection du patrimoine et des monuments historiques, dont les archives ont été recueillies par le service départemental de l’architecture et du patrimoine, anciennement appelée agence des Bâtiments de France. Datables presque toutes d’avant 1920, elles constituent une collection principalement dédiée au patrimoine architectural et aux objets mobiliers mosellans. Leur accès s'effectue par une liste alphabétique des noms de lieux. Les villes de Marsal, Metz et Vic-sur-Seille possèdent des sous-thèmes, en raison du très grand nombre d'images concernant ces localités.

Accéder aux photographies du Denkmalarchiv

Tables décennales de l'état civil

Les tables décennales de l'état civil de la Moselle qui ont été mises en ligne sont celles de la collection détenue par les archives départementales. Cette collection commence au plus tôt avec la mise en place de l'état civil à la fin de 1792, le plus souvent en 1802 (an XI de la République). Elle se termine en 1952. Elle couvre toutes les communes de la Moselle dans ses frontières actuelles, à l'exception donc des communes de l'arrondissement de Briey rattachées à la Meurthe-et-Moselle depuis 1871. Les tables décennales de certaines communes du département de la Moselle cédées à la Prusse en 1814-1815 et situées actuellement en Sarre (Allemagne), ont également été prises en compte parce qu'elles n'ont pas été remises aux autorités prussiennes alors. Les actes eux-mêmes sont conservés en Allemagne.

La liste des localités concernées par cette mise en ligne compte 975 noms parce qu’elle reflète le découpage communal de 1790-1792, avant les fusions de dizaines de communes décrétées entre 1807 et 1814 principalement. La recherche des tables de ces communes supprimées s'effectue par deux chemins possibles : leur nom et celui de leur commune de rattachement. Il est donc quasiment impossible aux internautes de ne pas trouver l'objet de leur recherche.

Les noms des listes sont ceux qui sont en usage en 2013, suivis du nom en allemand qui fut employé de 1871 à 1918 et de 1940 à 1945.

Si des erreurs d'identification de localités sont repérées, elles peuvent être signalées à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .

Accéder aux tables décennales

Cadastre

Le cadastre est un document fiscal qui émane de l'administration des contributions directes. Envisagée dès le début de l’époque révolutionnaire, sa réalisation a commencé sous le Consulat et il a été institué sous sa forme définitive – le cadastre parcellaire - par une loi de 1807. La documentation cadastrale de base est composée de plans et de matrices. Seuls les plans « napoléoniens » ont été numérisés et mis en ligne. Le recours aux matrices, en salle de lecture, est nécessaire pour effectuer des recherches sur les propriétaires des parcelles.

Les plans cadastraux napoléoniens mis en ligne ont été établis entre 1804 et 1845 et concernent la plupart des communes actuelles de la Moselle, mais la collection départementale n'est pas tout à fait complète. À signaler : des plans par canton pour Château-Salins, Faulquemont, Grostenquin, Phalsbourg, Rohrbach-lès-Bitche, Saint-Avold, Sierck et Volmunster. Les plans cadastraux français ont été remplacés par une nouvelle documentation, à une autre échelle, au début du XXe siècle, au temps de l’annexion à l’empire allemand.

Accéder au cadastre

Registres matricules militaires

Les registres matricules mis en ligne portent sur les classes 1893-1921 et proviennent de tous les bureaux de recrutement de Moselle, à savoir ceux de :

• « Metz-Nancy » et « Thionville-Nancy », qui contiennent les feuillets matricules de certains ressortissants des classes postérieures à 1895 des bureaux de recrutement de Nancy, de Bar-le-Duc et de Mézières, domiciliés à 20 ans dans le nord de la Meurthe-et-Moselle le plus souvent ; leur gestion fut confiée à des bureaux mosellans en 1924 ;
• et ceux de « Metz », « Sarrebourg », « Sarreguemines » et « Thionville », bureaux compétents exclusivement pour les ressortissants de la Moselle qui recensent d'une part les soldats de l'armée française et d'autre part ceux de l'armée impériale allemande qui vivaient encore en 1919 et n'avaient pas été radiés des cadres de l'armée territoriale.

Ils rassemblent exactement les collections de registres conservés aux archives départementales de la Moselle. D'importantes lacunes existent dans les registres de Sarrebourg et Sarreguemines avant 1927, composés de feuillets nominatifs de contrôle après reconstitution des feuillets matricules détruits.

Ces registres n'ont pas été indexés. Les usagers doivent se procurer eux-mêmes le numéro matricule des conscrits en consultant les répertoires ou listes alphabétiques mis en ligne également. Attention ! Le numéro donné aux conscrits à Nancy, Bar-le-Duc ou Mézières est le plus souvent inopérant et il faut effectuer un contrôle dans les répertoires de Moselle pour être certain de trouver le feuillet d'un homme initialement pris en charge par ces bureaux.

Rappel : la classe est l'année où l'homme atteint l'âge de 20 ans. La classe 1919 regroupe ainsi tous ceux qui sont nés en 1899 et éventuellement les naturalisés de l’année précédente, quel que soit leur âge. Des exceptions sont possibles.

Accéder aux registres matricules militaires

Fonds privés

Attention, les fonds privés ne sont consultables qu'en salle de lecture.

Images de l'évacuation de la Moselle par le chanoine Meyer

Les images de la collection Meyer, au nombre de 453, sont issues des trois albums photographiques constitués par le chanoine Meyer du temps de son séjour dans la Vienne et après de son retour en Moselle (1939-1944). Leur accès se fait selon une liste de rubriques d'abord géographiques puis thématiques. Les localités de Bouzonville, Chauvigny, La Puye et Poitiers, sur lesquelles la documentation est la plus abondante, contiennent également des sous-thèmes permettant de retrouver plus facilement les images. Pour Bouzonville, par exemple, sont illustrés les thèmes suivants : pont, ramassage du doryphore, retour des cloches, synagogue...

Photographies de l'abbé Adam Pefferkorn

Les images de la collection Pefferkorn, au nombre de 251, proviennent du fonds de l'évêché de Metz (sous-série 29 J). Elles datent de la fin du XIXe siècle et du début du XXe. L'abbé Adam Pefferkorn (1841-1904), professeur au petit séminaire de Montigny-lès-Metz, qui en est l'auteur, s'est intéressé aux localités, édifices et objets d'art religieux de Moselle et du Bas-Rhin. Leur accès numérique s'effectue par une liste de noms de lieux. À signaler : une commune en Sarre. Les descriptions ont été réalisées gracieusement par M. Michel Lecomte.

Consulter les conditions générales d'utilisation

Votre navigateur bloque les cookies !

Vous devez autoriser les cookies pour le site
www.archivesnumerisees57.com
pour consulter les fonds numérisés.

logo

Copyright © 2015
Tous droits réservés
Conseil Départemental de la Moselle

1, Rue du Pont Moreau
CS 11096
57036 Metz CEDEX 01

Nous contacter

Archives départementales
1, allée du Château à Saint-Julien-lès-Metz
Tél. : 03.87.78.05.00

Centre des archives industrielles et techniques
Rue du Merle à Saint-Avold
Tél. : 03.87.78.06.78

Suivez l'actualité des Archives en temps réel !

Rejoignez-nous surfacebook-logo

Plan du site - Mentions légales - Foire aux questions