un site du conseil départemental de la moselle

Le sceau, marque de l'histoire

Du 16 septembre 2016 au 16 septembre 2017

Les archives départementales de la Moselle possèdent une collection de plus de 4600 sceaux de cire datant principalement du Moyen Âge, dont la fonction était double : valider les actes écrits et identifier ceux qui les avaient passés. L'usage des sceaux, d'abord royal et princier, s'est étendu progressivement à toute la société médiévale avant de laisser progressivement la place à la signature.

L'exposition sera l'occasion de découvrir ces témoins du passé, la richesse de leur iconographie mais aussi la problématique de leur conservation. Le sceau est un objet très fragile, qui nécessite les soins attentifs d'un professionnel de la restauration. L'exposition présentera donc aussi le métier de restaurateur de sceaux, ses techniques minutieuses et le code déontologique de la conservation-restauration.

Venez assister à des démonstrations de restauration de sceaux !

Archives départementales de la Moselle
1, allée du château
57070 Saint Julien lès Metz
Ouverture au public du lundi au vendredi de 8 h 30 à 16 h 45 et le samedi de 8 h 30 à 12 h 30.

Informations
03 87 78 05 00
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Habiter l'industrie

De nombreuses cités ouvrières se dressent partout en Moselle, faisant la spécificité de nombreuses villes et bourgs de notre département. Pourquoi ces constructions ?

Le centre des archives industrielles et techniques de la Moselle vous propose, en partenariat avec le musée Les mineurs Wendel, une exposition qui vous permettra de découvrir les raisons du développement de ces quartiers, qu'il s'agisse de loger les ouvriers verriers à Saint-Louis-lès-Bitche, des fameux grands ensembles typiques des Trente Glorieuses, ou encore des expériences de grande ampleur du bassin houiller et des vallées du fer et de la sidérurgie de l'Orne et de la Fensch, sans oublier la cité utopiste de Bataville.

Au-delà de l'urbanisme de ces quartiers d'avant 1918 pour certains, c'est de la vie quotidienne des habitants qu'il s'agit, de celles et ceux qui ont marqué les cités ouvrières de Moselle, et qui les font vivre aujourd'hui encore.

Die industrielle Revolution ist gekennzeichnet durch eine enorme Erhöhung der Produktionsmengen. Diese Fortschritte bedingen den Bau immer größerer Fabrikanlagen, in denen Hunderte, ja Tausende von Arbeitern 2 beschäftigt werden, die in den betroffenen Gebieten oft nicht untergebracht werden können. Die Ansiedlung dieser Fabriken richtet sich im Übrigen nicht nach der Nähe urbaner Zentren, in denen Arbeitskräfte zu finden wären, sondern nach der Lage der notwendigen Transportmittel und dem Vorkommen von Rohstoffen und Energie, so dass es oft zu Fabrikansiedlungen außerhalb der traditionellen Wohnorte kommt. Diese Rahmenbedingungen zwingen die Unternehmer dazu, zusätzlichen Wohnraum anzubieten, der sich in Arbeitersiedlungen konzentriert. Diese Entwicklung beginnt Ende des 18. Jahrhunderts und vollzieht sich bis zur zweiten Hälfte des 20. Jahrhunderts. Diese Bauvorhaben, deren Formen den städtebaulichen Vorstellungen der jeweiligen Zeit entsprechen, bieten Wohnraum für eine Bevölkerung, deren übergroße Mehrheit einer einzigen Tätigkeit nachgeht, so dass Kollektive von sehr einheitlichem Charakter entstehen. Die Moselle verfügt, bedingt durch ihre vielfältige und langjährige Industriegeschichte, über sehr unterschiedliche Formen von Arbeitersiedlungen, deren Entstehung vom Ende des Ancien Régime im 18. Jahrhundert bis zu den von wirtschaftlichem Aufschwung geprägten Jahren 1945-1975 („Trente glorieuses“) reicht, nicht zu vergessen die spezielle Zeit des Anschlusses an Deutschland.

 

Informations pratiques

- du 15 mai 2017 au 23 février 2018 au Centre des archives industrielles et techniques de la Moselle, les mercredis et jeudis de 8 h 30 à 16 h 45, le reste de la semaine sur rendez-vous. Entrée gratuite.

- du 6 mars au 29 juillet 2018 au Musée les mineurs Wendel, du mardi au dimanche de 9 h à 18 h, dernière entrée à 17 h. Exposition gratuite.

Les archives de nuit !

 Les 15 et 16 septembre 2017

À l’occasion des journées européennes du patrimoine 2017, les Archives départementales et le Centre des archives industrielles et techniques de la Moselle vous ouvrent exceptionnellement leurs portes en soirée, à la nuit tombée.

 

Aux Archives départementales (Saint-Julien-lès-Metz)

jep 2017 ad 100À la lueur des lampes-torches, dans le dédale du bâtiment des archives départementales, les visiteurs sont amenés à découvrir les secrets, des plus curieux aux moins avouables, que dissimulent parfois les archives. Techniques, romantisme, mais aussi mauvais genre... Les archives sont les témoins des mauvais penchants des hommes mais aussi les traces du génie humain. Du Moyen Âge jusqu'aux années 60, une autre approche des archives est proposée. En même temps qu'une déambulation musicale dans des lieux fermés au public le reste de l'année. Nouveau programme par rapport à la première de 2016 !


Informations pratiques
:
Vendredi 15 et samedi 16 septembre 2017, à 20 h 30 précises.
Entrée gratuite, les personnes intéressées doivent obligatoirement s'inscrire au 03 87 78 05 00.
Pensez à vous munir de votre lampe-torche !
Localisation

 

Au Centre des archives industrielles et techniques (Saint-Avold)

jep 2017 caitm 100Le Centre des archives industrielles et techniques de la Moselle et l’association Archives cinématographiques de l’Est proposent la projection d’un film historique : Les hommes de la nuit, datant de 1952. Il illustre la première descente au fond de jeunes apprentis-mineurs de Faulquemont, qui découvrent le monde difficile mais fascinant dont est extrait le charbon, première source d’énergie de la France en reconstruction. Ce documentaire allie une vision lyrique du progrès technique et la camaraderie juvénile de ces acteurs improvisés, sous l’oeil bienveillant mais grave de leur moniteur. Le tournage a été effectué dans des conditions réelles, à plusieurs centaines de mètres de la surface, dans des espaces sombres et exigus, ce malgré la menace du grisou. La projection se fera elle aussi dans des conditions particulières, puisqu’elle sera réalisée au coeur du dépôt des archives en format original 16 mm. Le film sera précédé d’une production toute récente sur l’histoire de la cité Jeanne-d’Arc de Saint-Avold.

Produit par Son et lumière
Réalisé par Henri Fabiani
Musique de Léo Ferré
Textes lus par Serge Reggiani

Informations pratiques :
Samedi 16 septembre 2017, à 20 h 30.
Entrée gratuite.
Renseignements au 03 87 78 06 78
Localisation

Fermeture exceptionnelle

ATTENTION - En raison d'une intervention sur le réseau électrique, la salle de lecture de Saint-Julien-lès-Metz sera exceptionnellement fermée l'après-midi du vendredi 29 septembre 2017. Ouverture en matinée de 8 h 30 à 12 h 30.

Cartes postales numérisées

La collection de cartes postales des Archives départementales est désormais numérisée et accessible uniquement depuis les ordinateurs qui se trouvent en salle de lecture des Archives départementales (Saint-Julien-lès-Metz) et du centre des archives industrielles et techniques de la Moselle (Saint-Avold).

logo

Copyright © 2015
Tous droits réservés
Conseil Départemental de la Moselle

1, Rue du Pont Moreau
CS 11096
57036 Metz CEDEX 01

Nous contacter

Archives départementales
1, allée du Château à Saint-Julien-lès-Metz
Tél. : 03.87.78.05.00

Centre des archives industrielles et techniques
Rue du Merle à Saint-Avold
Tél. : 03.87.78.06.78

Suivez l'actualité des Archives en temps réel !

Rejoignez-nous surfacebook-logo

Plan du site - Mentions légales - Foire aux questions