un site du département de la moselle

Communes

S

Sierck-les-Bains (Sierck)

Avant 1766, province des Trois-Evêchés, chef-lieu de prévôté.

La petite ville de Sierck, seigneurie de nom et d'armes, a donné son nom à une maison de l'ancienne chevalerie de Lorraine qui s'est éteinte, au XVIe siècle, après avoir produits de nombreuses illustrations. Sierck était devenue, au XIVe siècle, le domaine particulier des ducs de Lorraine et une de leurs résidences favorites. Beaucoup de monnaies lorraines y furent frappées, notamment sous le duc Charles II.

Les ducs y avaient établi une prévôté dont dépendaient 30 villages, qui fut cédée à la France par suite de l'article 5 du traité de Vincennes, en 1661, et réunie à la province des Trois-Evêchés.

Sierck avait été siège d'une prévôté du duché de Lorraine qui subsista sous le ressort des évêchés en 1661 et qui comprenait les communautés suivantes du diocèse de Metz : Aboncourt, Altroff, Bettelainville, Budange, Eich, Hombourg, Kédange, Kemplich, Métrich, Metzervisse, Neunkirch, Saint-Hubert ; du diocèse de Trèves : Apach, Lacroix, Fréching, Frémestroff (Prusse), Hargarten, Kalembourg, Kaltweiler, Kerling, Klang, Basse et Haute-Kontz, Laumesfeld, Lemestroff, Malling, Monneren, Montenach, Oudrenne, Rettel, Rudling, Rustroff, Saint-François, Sainte-Marguerite, Sierck, Haute-Sierck, Sierstroff (Prusse), les censes de Bestroff et de Koenigsberg, les moulins de Marienfloss et de Sulzen.

Diocèse de Trèves, doy. Perl, ann. avec chapelle ou église de la paroisse de Rustroff (abb. Bouzonville en ses mois).

Jusqu'à la fin du XIIe siècle, le territoire de Sierck est divisé entre les paroisses de Rettel et Rustroff, puis il se concentre sous la houlette du curé de Rustroff. La résidence du curé est à Rustroff jusqu'au milieu du XVe siècle. Le presbytère est alors vraisemblablement transféré à Sierck, concomitamment à la construction de son église.

En 1790, département de la Moselle, chef-lieu de canton, puis canton de Launstroff en 1802, et chef-lieu de canton de 1806 à 2015.

La commune a pour annexes Montenach, réunie de 1811 à 1820, Rustroff, réunie de 1811 à 1880, les hameaux d'Altenschütz et de Rudling, la ferme de Koenigsberg, les moulins Schleiffmühl, de Marienfloss et de la Petite-Huilerie et la maison Walkhausen.

Le hameau de Rudling était le siège d'un fief lorrain sous la cour de Perl.

On voyait encore distinctement, au XVIIIe siècle, les lignes du camp de Villars sur la hauteur occupée par la ferme de Koenigsberg.

Marienfloss était une ancienne abbaye cistercienne de femmes, fondée en 1242 par le duc Mathieu II, laquelle était tombée en décadence lorsque le duc Charles II la transféra à Freistroff en 1414 et y substitua des chartreux. Après la translation de ces derniers à Rettel, en 1433, une collégiale de neuf chanoines y fut installée par René d'Anjou et confirmée par une bulle d'Eugène IV de 1446. Cette collégiale fut ruinée par les Suédois, et Marienfloss resta la propriété des chartreux de Rettel. Au XIXe siècle, il n'y subsiste plus qu'un moulin. Marienfloss faisait partie de la communauté de Montenach.

La commune de Sierck prend le nom de Sierck-les-Bains en 1936.

 
 

logo

Copyright © 2019
Tous droits réservés
Département de la Moselle

1, Rue du Pont Moreau
CS 11096
57036 Metz CEDEX 01

Nous contacter

Archives départementales
1, allée du Château à Saint-Julien-lès-Metz
Tél. : 03.87.78.05.00

Centre des archives industrielles et techniques
Rue du Merle à Saint-Avold
Tél. : 03.87.78.06.78

Suivez l'actualité des Archives en temps réel !

Rejoignez-nous surfacebook-logo

Plan du site - Mentions légales - Gestion des cookies - Foire aux questions