un site du département de la moselle

Communes

S

Saint-Avold (Sankt Avold)

Avant 1766, duché de Lorraine, bailliage de Boulay.

Saint-Avold doit son nom à une abbaye célèbre de l'ordre de Saint-Benoît. Cette abbaye, fondée au VIe siècle, au milieu de forêts désertes, par saint Fridolin, qui lui donna le nom de Hilariacum, fut reconstruite, deux siècles plus tard, par saint Sigisbald, évêque de Metz, sous le nom de Nova-Cella. En 765, elle reçut de l'évêque Chrodegand le nom de Saint-Nabor, fut augmentée et enrichie par l'évêque Angelram (768-791) et subsista jusqu'à la Révolution. Elle appartenait à l'ordre de Saint-Benoît, avait reçu la réforme de Saint-Vanne et était mise en commende.

Les comtes de Metz furent les premiers voués de l'abbaye ; plus tard, la vouerie appartint aux comtes de Sarrebrück ; les comtes de Créhange étaient les arrières-voués.

La vouerie de Saint-Avold comprenait, en 1635 : Béning, Cocheren, Ditschviller, la moitié de Dourd'hal, Ebersing, Ebersviller, Folkling, Frémestroff, Freybouse, Gaubiving, Hellimer, la moitié de l'Hôpital, Host, Laning, Leyviller, Lixing, Macheren, Maxstadt, Morsbach, Remsing, Rosbruck, Rossel, Théding, Valmont, Girlingen (détruit), Emmersweiler en Prusse, Zimming et Haute-Vigneulles, Fruenswiller et Voloch (localités inconnues).

Saint-Avold était une des villes importantes de l'évêché de Metz et le siège de la cour de la vouerie. Elle fut entourée de murailles au milieu du XIVe siècle et assiégée plusieurs fois.

Vendue au duc de Guise en 1572, puis au duc Charles III de Lorraine en 1581, Saint-Avold suivit les destinées du duché. Elle devint le siège d'une prévôté royale, supprimée en 1751, et ressortissait dès lors au bailliage de Boulay.

Saint-Avold porte les armes pleines de la maison de Lorraine.

En 1627, un monastère de bénédictines y fut établi.

Diocèse de Metz, arch. Varize puis chef-lieu d'arch. à partir de 1626 (abb. Saint-Avold). La cure a pour annexes Carling, l'Hôpital et Saint-Nicolas.

En 1790, département de la Moselle, chef-lieu de canton.

En l'An II, le nom de Saint-Avold fut proscrit et remplacé par celui de Rosselgène, emprunté à la Rosselle, dont les sources sont situées à peu de distance de la ville.

La commune a pour annexes Dourd'hal, réunie en 1964, le hameau de Nideck, les moulins de Rodermühl et d'Oderfang, les fermes de Wenheck et de Lieutenantsgefeld, les chapelles de Sainte-Croix, Notre-Dame-des-Sept-Monts et de Wenheck.

Pas de dépôt d'archives communales, voir aux archives municipales.

 
 

logo

Copyright © 2019
Tous droits réservés
Département de la Moselle

1, Rue du Pont Moreau
CS 11096
57036 Metz CEDEX 01

Nous contacter

Archives départementales
1, allée du Château à Saint-Julien-lès-Metz
Tél. : 03.87.78.05.00

Centre des archives industrielles et techniques
Rue du Merle à Saint-Avold
Tél. : 03.87.78.06.78

Suivez l'actualité des Archives en temps réel !

Rejoignez-nous surfacebook-logo

Plan du site - Mentions légales - Gestion des cookies - Foire aux questions